Mtn Elite One, 9ème journée: Canon triomphe de l’Union

Standard

Par Etienne Fréjus Tchana – 19/03/2012

Le Kpa Kum a confirmé sa bonne forme du moment en dominant l’Union (1-0) dimanche 18 mars dans un stade Ahmadou Ahidjo qui revit

 

Le public venu assez nombreux ce dimanche au stade Ahmadou Ahidjo a assisté à un match de bonne facture. C’est avec le sourire que joueurs et encadreurs du Canon sportif de Yaoundé ont quitté la pelouse du stade, fiers de leur victoire face à l’Union sportive de Douala (1-0), lors de ce match de la 9ème journée de Mtn Elite One. L’unique but de la partie a été inscrit en fin de première mi-temps. Sur un long ballon, légèrement excentré sur la gauche, Frédéric Nguidjol a mystifié le dernier défenseur de l’Union avant de tromper le portier d’une frappe puissante. Le public venu assez nombreux pour assister au retour de Pierre Womé Nlend est rentré quelque peu déçu. L’ancien joueur de l’Inter-Milan, victime d’une légère blessure jeudi aux entraînements du Canon, a assisté au match depuis la tribune présidentielle. Ma blessure n’est pas grave, je devrais être de retour dans deux à trois semaines, a-t-il lancé.

 

© Journalducameroun.com
Le match Canon – Union a été très engagé

En battant l’Union de Douala, le Canon a confirmé sa grande forme du moment. Après un début de championnat catastrophique (un point en quatre matches), le Kpa Kum, grâce au recrutement de Souleymanou Aboubakar a su redresser la barre (trois victoires et un nul en quatre rencontres). Avant le début de la partie, les statistiques – nombre de points, efficacité offensive et défensive- entre les deux équipes étaient à l’avantage de l’Union. Mais question ressenti, on a vu la différence entre les joueurs de Souleymanou Aboubakar, qui ont su jouer sur leurs qualités collectives et individuelles, et ceux de Bonaventure Djonkep dont le jeu collectif reste d’une grande pauvreté. Avant de jouer contre le Canon, les «Nassara» restaient d’ailleurs sur une défaite contractée mercredi à Garoua, face à Scorpion de Be.

 

© Journalducameroun.com
Le débordement d’Atouba, meneur de jeu du Canon de Yaoundé

Avant le début de ce clascico, une minute de silence a été observé en mémoire de Martin Ndongo Aléga, un ancien président du Canon. Dès l’entame du match, Canon s’est crée une occasion nette de but. Atouba, le capitaine et meneur de jeu du Kpa Kum a débordé côté gauche pour déposer le ballon sur la tête d’Emmanuel Nlend. Mais le coup de tête de ce dernier est passé de peu à côté du montant gauche de l’Union. En jouant avec la peur au vendre, les deux équipes vont prendre peu de risque offensif, préférant se neutraliser au milieu de terrain, jusqu’à ce qu’un éclair de Nguidjol ne vienne déverrouiller la partie. En deuxième mi-temps, le Canon aura toujours une meilleure maîtrise de la partie. Poussant ainsi les visiteurs à commettre de nombreuses fautes. Pour une deuxième faute hors de son rectangle, Mounchili Mfombam, le portier de l’Union sera d’ailleurs expulsé vers la fin de la partie. Jacques Bayem, le joueur de champ qui le remplace dans la cage va en stoppant un coup franc dangereux évité à l’Union de rentrer sur Douala avec un score plus sévère

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s