‘ALL IS NOT LOST’ AT THE CAMEROON FI OF DOUALA SATURDAY

Standard

04TH APRIL 2012

 

L’INSTITUT FRANÇAIS DU CAMEROUN-DOUALA

 

Présente

 

Plateau danse : « Tout n’est pas perdu » et « Regarde-moi encore »

Samedi 7 avril – 20h

Créé en avril 2011 au Centre National de la Danse (CND) de Paris suite à une bourse offerte par l’Institut Français / Programme Afrique et Caraïbe en Création (Visas pour la création 2011), « Tout n’est pas perdu » est un voyage autour de la pensée, l’esprit, l’imagination, la conscience et l’inconscience.

Maman Sani Moussa dans ce solo aborde les notions de dépendance et d’indépendance vis-à-vis de soi-même, de son propre corps, de ses propres limites mais également vis-à-vis de celles posées par les autres, l’entourage, le contexte et l’environnement dans lequel on évolue.

Chorégraphie – Interprétation : Maman Sani Moussa

Création musical: Florent Sessou

Musique flûte: Adama Diarra

Chant: Dhafer Youssef

Lumière: Cyril Gibort

Production : Compagnie « Néma » / Institut Français de Paris

Regarde-moi encore

 

Fatou Cissé traite la question de la femme avec sa modernité, en parlant sans dire, en disant sans voix…

« Souffrir, vivre sous un regard, sous une dictature, malgré ta capacité de faire ou de développer, tu restes une femme… »

 

Chorégraphe/interprète : Fatou Cissé

Lumière : Cyril Givort

Costume : Dominique Mbengue

Musique : bande sonore – Nina Simone, Richard Bona

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s